Foyers Saint Jean, Saint Jacques et Saint Pierre

Maisons daccueil pour les enfants et adolescents défavorisés dans la banlieue sud de Séoul

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Au fil des mois

“LE CHRIST POUR VOUS S’EST FAIT PAUVRE” (2 Cor 8,9)

Envoyer Imprimer PDF

En ce mois de mars, nous allons entrez en CARÊME qui constitue un chemin d’entrainement spirituel intense pendant quarante jours !

Chaque année, le Carême nous offre une occasion providentielle pour approfondir le sens et la valeur de notre identité chrétienne, et nous stimule à redécouvrir la Miséricorde de Dieu, pour devenir, à notre tour, plus miséricordieux envers nos frères et sœurs. Pendant ce temps béni, l’Eglise, notre Mère, nous propose certains engagements spécifiques pour nous accompagner concrètement dans ce processus de renouvellement intérieur : Ce sont la prière, le jeûne et l’aumône. Arrêtons-nous sur ce dernier engagement : L’aumône.

L’aumône est une manière concrète de venir en aide à ceux qui sont dans le besoin, et en même temps, un exercice ascétique pour se libérer de l’attachement aux biens terrestres. Combien est forte l’attirance des richesses matérielles, et combien doit être ferme notre décision de ne pas idolâtrer ! Aussi Jésus affirme-t-il d’une manière péremptoire : « Vous ne pouvez servir Dieu et l’argent. » (Luc 16,13) L’aumône nous aide à vaincre cette tentation permanente de s’enrichir ! Elle nous apprend à aller à la rencontre des besoins de notre prochain et à partager avec les autres ce que, par grâce divine, nous possédons.

L’Evangile met en lumière un aspect caractéristique de l’aumône chrétienne : elle doit demeurer cachée ! « que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite. », dit Jésus, « afin que ton aumône se fasse en secret. » (Mt 6,3-4)... Ainsi tout doit être accompli pour la gloire de Dieu et non pour la nôtre ! L’aumône n’est pas seulement une simple philanthropie : elle est plutôt une expression concrète de la charité, vertu théologale qui exige la conversion intérieure « l’Amour de Dieu et des frères et sœurs, » l’imitation de Jésus-Christ qui, en mourant sur la Croix, se donna tout entier pour notre salut.

L’aumône éduque à la générosité de l’amour ! L’Eglise nous invite donc à considérer l’aumône avec un regard plus profond, qui transcende la dimension purement matérielle et Jésus nous a enseigné qu’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir ! Quand nous agissons avec amour, nous exprimons la vérité de notre être : nous avons en effet été créés, non pour nous-mêmes, mais pour Dieu et pour nos frères et sœurs ! Chaque fois que, par amour pour Dieu et des autres, nous partageons nos biens avec notre prochain qui est dans le besoin, nous expérimentons que la plénitude de la vie vient de l’amour et que tout se transforme pour nous en bénédictions sous forme de paix et de joie !

En récompense de nos aumônes, le Père céleste nous donne Sa joie ! Mais il y a plus encore : Saint Pierre cite parmi les fruits spirituels de l’aumône le pardon des péchés !: « La charité couvre une multitude de péchés » (1P 4,8) La liturgie du Carême répète souvent que Dieu nous offre, à nous pécheurs, la possibilité d’être pardonnés. Le fait de partager ce que nous possédons avec les pauvres nous dispose à recevoir un tel don. L’aumône, en nous rapprochant des autres, nous rapproche de Dieu, et elle peut devenir l’instrument d’une authentique conversion et d’une réconciliation avec Lui et avec nos frères.

A travers la pratique de l’aumône, entrainons-nous spirituellement pour croitre dans la charité et reconnaitre Jésus dans les pauvres. En aidant matériellement les autres soyons des témoins de l’Amour de Jésus !

Que la Sainte Vierge Marie, Mère et Servante fidèle du Seigneur, nous aide à livrer le vrai « combat spirituel » de ce Carême avec les armes de la prière, du jeûne et de la pratique de l’aumône, afin de parvenir aux célébrations des fêtes pascales en étant entièrement renouvelés en esprit. Bon et saint Carême !

Pere philippe BLOT.mep
 

En cette nouvelle année 2011 , louons le Seigneur de la Vie!

Envoyer Imprimer PDF
alt

Alors que les maux, les crises, le péché, s'étendent sur le monde comme un nuage de plus en plus sombre, beaucoup de croyants fragiles, dans le monde occidental, sont tentés de baisser les bras et d'abandonner la foi, tandis que d'autres en Inde, en Afrique, en Irak, en Chine... restant fidèles à la foi en Jesus-Christ, meurent martyrs tombés sous les coups de fanatiques.

Mais ce que vit le monde aujourd'hui et ce qui se prépare s'est déjà passé de diverses façons dans l’histoire de l’humanité!

Aussi les Saintes Écritures nous sont particulièrement précieuses pour lire « les signes » de notre temps, car elles donnent un temoignage limpide pour comprendre notre passé, notre présent et notre avenir, et en saisir leur sens en profondeur!

Les bouleversements n’arrivent pas au hasard, ils sont la conséquence des oeuvres humaines. La tiedeur engendre l’apostasie et l’athéisme, et le mépris engendre la haine et l’idolatrie sous toutes ses formes.

Sans l’Amour et la Miséricorde de Dieu, les hommes courent au désastre en s’enfonçant toujours un peu plus dans l’abîme du mal et de l’erreur. Mais Dieu voit tout et connait tout ! Il est là pour aider Ses enfants et tous ceux qui le cherchent en Vérité ! « Heureux qui écoute Sa Parole et la met en pratique » et veille tous les jours dans la prière.

Une nouvelle Année commence et il convient de la débuter, pendant ces premiers mois de l’année, dans la louange et l’action de grâces, afin que la bénédiction divine repose sur nous tous!

Déposons avec confiance tous nos soucis, nos problèmes, nos douleurs dans le Coeur de Dieu. Lui, le Tout-Puissant, transformera toutes choses et illuminera nos vies. Il nous eclairera en vérité afin que nous comprenions Son Amour et Sa Misericorde infinis, Ses mystères et les temps que nous traversons.

N’oublions pas que Dieu reste toujours fidèle à Ses promesses, c’est pourquoi le psalmiste nous invite à Le glorifier dans la louange :

« Louez Dieu, toutes les nations. Glorifiez-Le, tous les peuples. Car Sa fidélité est puissante sur nous. Pour toujours la vérité de Yahwe. Alleluia ! » (psaume 117)

Pendant toute cette nouvelle annee 2011 avec la Sainte Vierge Marie, avec le psalmiste, avec tous les saints et saintes, avec tous nos frères et soeurs, chantons les merveilles du Seigneur. Alléluia !

BONNE ET SAINTE ANNEE 2011!

Pere philippe BLOT.mep
 

En ce mois de novembre, dans la communion des saints, prions pour nos défunts!

Envoyer Imprimer PDF

En effet, ils sont morts pour la terre et leurs âmes sont dans la Vie de Dieu ou en attente de Dieu dans le purgatoire ou, et nous n’osons pas y penser, dans l’exclusion éternelle de Dieu, si des âmes sont mortes en refusant l’amour à Dieu miséricordieux, c’est-à-dire si elles ont refusé de Lui demander pardon pour leurs péchés et sont mortes dans un état de révolte contre Dieu.

alt

Il y a malheureusement des hommes qui se perdent à jamais, à cause de leur orgueil, pour avoir douté du pardon de Dieu, et même de Son existence paternelle et accueillante dans l’autre monde. Et si puissant que Dieu puisse être, Il ne forcera jamais une de Ses créatures à Le rejoindre dans Son Amour éternel, si, sur terre, elle L’a méprisé et refusé durant toute sa vie. Dieu aime l’homme dans sa liberté et Il ne le contraindra jamais à L’aimer. Il a pris ce risque fou de nous créer libre et Il assume notre choix de L’aimer ou de Le rejeter à jamais.

Nous prions donc pour nos défunts, en espérant qu’ils ont su accepter la grâce finale du repentir et se tourner vers Dieu en Lui demandant pardon, pour jouir de Sa présence éternelle, dans la tendresse de Sa Miséricorde.

alt

C’est pourquoi ceux qui aiment leurs défunts font célébrer des Messes pour le Salut de leurs âmes. Le monde des défunts a besoin de nous pour être uni à Dieu, et à notre tour, lorsque nous serons morts, nous aurons besoin de la prière des vivants pour entrer dans le Royaume de Dieu et partager avec les élus du Ciel la joie de partager la Vie éternelle que Dieu nous offre. Telle est l’immense richesse et complémentarité de l’Eglise militante et souffrante de la Terre, et L’Eglise triomphante du Ciel... Nous, vivants et morts, avons tous besoin les uns des autres et, si, le salut éternel est individuel, il repose aussi sur la Miséricorde du Christ, associée à la prière et aux sacrifices de tous les croyants.

Sachons prier régulièrement pour les âmes du purgatoire et n’oublions pas qu’une âme délivrée du purgatoire, grâce à nos prières, souffrances ou sacrifices offerts, saura nous en remercier devant le trône de Dieu et intercéder pour nous constamment, en vue des grâces à obtenir pour notre conversion sincère et notre salut.

Pere philippe BLOT.mep

 


JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL

Rechercher

Adresse du foyer

 
Maison Saint-Jean 435-010 
Gyeongi-do Gunpo
Dang-dong 915-15
Corée du Sud
tel: (82)(0)31-393-3569
 

Missions Etrangères

 
Les MEP
128, rue du Bac Paris
France
Tel: +33 (0)1 44 39 10 40
 


Au hasard du site...