Foyers Saint Jean, Saint Jacques et Saint Pierre

Maisons daccueil pour les enfants et adolescents défavorisés dans la banlieue sud de Séoul

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Actualité de la Corée

La visite du Pape en Corée du Sud : un tsunami spirituel

Envoyer Imprimer PDF

La visite du Pape en Corée du Sud : un tsunami spirituel






Du 13 au 18 août dernier, Pape François s’est rendu pour la première fois en Asie du sud-est à l’occasion notamment des Journées Asiatiques de la Jeunesse, qui avaient lieu à Daejon. Ces cinq jours, très intenses, ont été marqués par de nombreuses rencontres et, en particulier, la cérémonie de béatification de 124 martyrs - Paul Yun Ji-Chung et ses 123 compagnons - en présence d’une foule d’un million de personnes réunies sur l’immense place Gwanghwamun, en plein cœur de la capitale, Séoul. Le Saint-Père lui-même a résumé son voyage apostolique en trois mots: «mémoire –espérance –témoignage». Les retombées positives de ce voyage sont déjà visibles: les curés ont pu constater avec étonnement et aussi une grande joie que beaucoup de catholiques non pratiquants ou pratiquants occasionnels, en particulier des jeunes, sont revenus dans les paroisses dès le dimanche qui a suivi la visite du Pape. Des files de pénitents, y compris des adolescents et de jeunes adultes, attendaient devant les confessionnaux pour recevoir le pardon de Dieu, une démarche que beaucoup avaient négligé ces dernières années pour s’adonner aux jeux vidéos, aux sorties et aux études… Les demandes d’entrée en catéchuménat se sont multipliées, y compris sur internet; en effet, les différents sites catholiques ont été submergés de demandes du type: «que doit-on faire pour devenir catholique?». Enfin, de nombreux paroissiens n’hésitent plus à s’engager au service des plus pauvres en offrant leurs services dans les différentes confréries et associations qui œuvrent en faveur de ceux que cette société d’abondance laisse sur le bord du chemin… Comment peut-on expliquer un regain de ferveur aussi soudain?




Le peuple coréen a accueilli chaleureusement le Pape, et, en retour, il a été très touché par les gestes délicats du Souverain Pontife à l’égard de tous ceux qu’il a rencontrés durant les cinq jours de sa visite. On peut dire que le Pape François a réussi à incarner le message chrétien, celui de l’amour et du pardon, ce qui constitue le plus beau témoignage que l’Eglise peut rendre en Asie. Voici quelques exemples de ces attentions: le Pape a reçu les parents des victimes du naufrage du Sewol, en arborant le ruban jaune, symbole du combat des parents pour connaître la vérité sur cette tragédie et obtenir justice; il n’a pas hésité à baptiser le père de l’une des victimes, et, lors de la Messe célébrée en faveur de la réconciliation entre les deux Etats coréens, il a salué, l’une après l’autre, des femmes âgées, que les Japonais avaient réduit en esclavage durant la seconde guerre mondiale (les «femmes de réconfort»). De même, on ne peut passer sous silence la visite du Pape François à la «Maison de l’Espoir», qui, à Kkottongnae, accueille une cinquantaine d’enfants handicapés physiques et mentaux, ainsi que la prière dans le jardin, parsemé de dizaines de croix blanches, dédié aux enfants victimes de l’avortement, et, bien sûr, les gestes affectueux qu’il a adressés aux réfugiés de la Corée du Nord, qui ont fui l’enfer communiste pour gagner Séoul au prix d’une véritable odyssée… Le Pape a donc montré concrètement ce qui constitue le cœur du message de l’Evangile et de sa propre mission de vicaire du Christ: comme Jésus et en son nom, le Saint.-Père a voulu rencontrer l’autre personnellement, spécialement le plus faible, le plus malheureux, pour lui annoncer la Parole du Salut, manifestée dans la Croix glorieuse, celle qui conduit au baptême, à travers des gestes de miséricorde, qui sont ceux du Christ Sauveur. Oui, par ses gestes de charité, le Pape a conquis le cœur de nombreux Coréens, qui ont compris que, à la lumière de la foi chrétienne, tous les hommes sont dignes d’être rencontrés et aimés, et donc pardonnés, c’est-à-dire sauvés. C’est donc bien le visage du Christ lui-même que le Pape François rendait visible par ses gestes de miséricorde.


Lire la suite...
 

La photo qui dit tout!

Envoyer Imprimer PDF

Depuis quelques temps, une photo fait un vrai buzz sur le web. Et cette photo mérite bien le bruit qu'elle génère !

 

Voici en un seul coup d’œil une représentation du trou béant qui sépare la Corée du nord du reste du monde, une belle représentation du trou noir de cette partie du monde.

Lire la suite...
 

450 Coréens du Sud ont pu rentrer chez eux

Envoyer Imprimer PDF

 Voila enfin une bonne nouvelle comme on en entend peu dans la région. La Corée du Nord, malgré les durcissements incessants de ses propos vient d'autoriser 450 sud coréen à rentrer chez eux.

Frontière entre les 2 Corée


L'annonce a été faite par le gouvernement du sud le 16 mars. Ces 450 personnes travaillaient dans un complexe industriel et avaient interdiction de rentrer chez eux.

C'est la 2eme fois en une semaine que la Corée du Nord ouvre ainsi sa frontière.

Il ne faut pas non plus avoir trop d'espoir dans ces annonces. Le nord continue ses manœuvres militaires avec l'annonce de lancer prochainement un satellite (en Avril).


 

 


Rechercher

Adresse du foyer

 
Maison Saint-Jean 435-010 
Gyeongi-do Gunpo
Dang-dong 915-15
Corée du Sud
tel: (82)(0)31-393-3569
 

Missions Etrangères

 
Les MEP
128, rue du Bac Paris
France
Tel: +33 (0)1 44 39 10 40
 


Au hasard du site...